Hephaistos | Mythe Grecque


Hephaistos | Mythe Grecque

De quelle manière est célébré Hephaistos (Hephaistos : mythegrecque.com)/">Hephaistos : mythegrecque.com)

Dans sa cité de résidence, les artisans se voyaient offrir chaque année le feu nouveau. Plusieurs célébrations grecques lui sont dédiées. On peut prendre les exemples de la fête des phratries, de la fête des artisans et des Panathénées. On trouve peu d'oeuvres représentant Hephaistos, malgré la dimension du travail du feu dans l'Antiquité.

Le dieu des volcans et de la métallurgie

Certains mythographes estiment que son père est le dieu suprême, Zeus. D’autres estiment que Héra a donné naissance à Hephaistos seule. Sa mère est Héra, la déesse du mariage. Pour les Romains, Hephaistos est connu sous le patronyme de Vulcain.

Les nombreuses oeuvres d'Hephaistos

Le marteau et l'enclume constituent les emblèmes d'Hephaistos. Les cyclopes assistaient l'artisan dans sa tâche. Les armes de Memnon et la cuirasse de Diomède figurent parmi les armes créées par le dieu du feu. La mythologie lui attribue de multiples réalisations. Hephaistos a par exemple façonné le sceptre de Pélos, le trône de Zeus et les flèches d’Apollon.

Les aventures du dieu boiteux

Quand Athéna était enfermée dans le crâne de Zeus, Hephaistos la mis au monde avec une hache de bronze et libéra le dieu suprême d'une insupportable douleur. C'est lui qui aurait attaché Prométhée le titan à une montagne lorsque celui-ci chercha à faire main basse sur le feu pour l'offrir aux humains. Le dieu de la forge a combattu dans la coalition achéenne, composée des dieux rassemblés pour délivrer Hélène durant la Guerre de Troie. Hephaistos provoqua la mort de Mimas en l'enfouissant sous une masse de fer en fusion lors de la gigantomachie.

Une autre version explique que c’est le dieu suprême qui l’a expulsé de l’Olympe puis il fut sauvé par des habitants de l'île de Lemnos. Hephaistos a voulu se venger de Héra en fabriquant un trône piégé. Le trône fut envoyé à Héra comme un cadeau et l'emprisonna. Durant 9 années, l'enfant se cache sur l’île de Lemnos. Il y apprend le travail de la forge. Revenu sur l’Olympe, Hephaistos est devenu la divinité de la métallurgie et de la forge.

Le dieu boiteux était l'époux d’Aphrodite (ou Vénus) selon l'épopée grecque "L'Odyssée". Quelle que soit la version, Hephaistos le claudiquant est uni à une femme symbole de perfection physique. Pour "L’Iliade", le dieu forgeron épousa Charis, l'une des Charites.