Hephaïstos fils de Héra – Dieu du feu du foyer et de la métallurgie


Hephaïstos fils de Héra – Dieu du feu du foyer et de la métallurgie

Les actes héroïques du dieu forgeron

Quand le dieu suprême souffrit d'une insupportable douleur à la tête, Hephaistos (Découvrir le site internet Hephaistos.site) lui ouvrit le crâne avec sa hache pour le libérer de ce mal, et cela fit jaillir Athéna. Le dieu du feu a combattu dans la coalition des Achéens, composée des dieux grecs qui se rassemblèrent pour délivrer Hélène pendant la Guerre de Troie. Lorsque le titan Prométhée tenta de subtiliser le feu pour le donner aux hommes, c’est Hephaistos qui l'a attaché à un rocher, même s’il ait plaint ce titan lors du calvaire infligé par Zeus. En réalité, il n’est pas reconnu pour avoir participé à énormément de guerres.

Dyonisos, le dieu de la vigne le saoûla pour le ramener contraint et forcé dans le domaine des dieux. Jeté en bas du domaine des dieux à sa naissance par sa mère qui le trouvait répugnant, Hephaistos a été recueilli au fond de l'eau par Eurynomé, une océanide, et Thétis, une néréide,. Durant 9 ans, l'enfant s'abrite sur une île, dans la mer Egée. Il y apprend travail de forgeron. La légende relate qu'Hephaistos s'est vengé de sa génitrice en fabriquant un trône en métaux précieux piégé. Le trône fut envoyé dans le domaine des dieux en tant que présent et encagea Héré.

Hephaistos, un dieu toujours présenté avec sa béquille

Le dieu du feu et de la forge, Hephaistos, est toujours représenté avec un handicap provoqué par Zeus ou par Héra. La béquille est l'un des attributs de ce dieu, ainsi que le marteau et l’enclume. Le dieu forgeron est représenté avec sa béquille sur le Parthénon. Les mythographes avancent différentes raisons sur l’origine de l’infirmité d’Hephaistos, notamment les hideux démons chtoniens, l’intoxication à l’arsenic ou le dieu égyptien Ptah-Patèque.

En dépit du rôle du travail de la forge dans les civilisations antiques, Hephaistos se trouve peu représenté. Un temple sur le Koronos Agoraioset deux autels à l'Académie et dans l'ancien temple de l’Érechthéion sont les lieux de cultes voués au dieu du feu à Athènes. Quelques festivités grecques lui sont dédiées. Citons les exemples de la fête des artisans, des Apatouries, de la fête des phratries et de la Chalkeia. Dans l'Antiquité, des festivités étaient totalement dédiées à Hephaistos : les Héphaïsties.